mandat

Le mandat de kondition pluriel est de contribuer à la recherche et au développement de nouveaux langages artistiques par la création d’œuvres interdisciplinaires à caractère chorégraphique et médiatique. Le groupe s’est donné comme objectif de combiner des éléments des arts visuels, de la performance, de la danse contemporaine et des nouveaux médias sur une base égale. En fusionnant les disciplines, kondition pluriel travaille à constituer une nouvelle grammaire, en dehors des conventions reconnues. Évoluant à la frontière entre l’installation et le spectacle, les artistes cherchent à définir de nouveaux modes de représentation. Dans la pratique, le but est de porter l’attention autant sur le processus que sur le produit artistique. La recherche d’un équilibre entre les facteurs humains et les éléments technologiques, la configuration de l’espace, le contexte socioculturel du lieu, l’échange entre le corps et la machine, ainsi que la participation du public sont les paramètres pivots de ce langage inédit. En utilisant une vaste diversité de dispositifs médiatiques, les artistes créent des installations déambulatoires où des corps dansants interagissent avec l’environnement audio-visuel en temps réel, proposent des expériences télématiques pour un seul spectateur, inventent des scénographies virtuelles immersives et orchestrent des performances urbaines géo-locatives. Dans les projets de kondition pluriel, certains aspects de notre vie contemporaine sont questionnés. Il s’agit, entre autres, de la transformation et de la désincarnation du corps médiatisé, de la solitude et du voyeurisme provoqués par les phénomènes de télé-réalité, de la paranoïa de nos sociétés hyper surveillées et de l’exacerbation sensorielle engendrée par les technologies.