E/M/D/L - European Mobile Dome Lab for Artistic Research (2014-2015)

E/M/D/L vise à bâtir un réseau d’échange international spécialisé dans la création de nouveaux langages et modes d’expressions artistiques spécifiques au médium fulldome. Impliquant quatre institutions et partenaires culturels Européens et trois Canadiens, dont kondition pluriel, il s’articule autour du partage de compétences, et de contenus pour ce dispositif de création en émergence. Le projet a été réalisé dans cinq pays, entre février 2014 et septembre 2015. Il s’est appuyé sur la contribution de plus de vingt artistes-chercheurs renommés et expérimentés en création virtuelle, dont quatre proposés par kondition pluriel : Martin Kusch, Armando Menicacci, Marie-Claude Poulin et Alexandre St-Onge.

Les participants ont pris part à huit résidences, au Canada, en Grèce, au Royaume Uni, en Allemagne et en Autriche, où une structure architecturale dômique mobile, équipée de technologies de pointe pour la visualisation et sonorisation immersives en temps réel, a été chaque fois installée. Le projet a culminé par une série de dix représentations de trois œuvres expérimentales immersive fulldome dans la Satosphère, à la Société des arts technologiques (SAT) à Montréal, au Canada. Liminal Spaces a exploré le dôme comme une membrane intermédiaire entre l'intérieur et l'extérieur abritant des couches de performance, d’images, de son, de texte et d’interactivité; Murmuration a favorisé l'interaction du public par la manipulation en temps réel d’essaims de particules numériques et d’objets audiovisuels virtuels/physiques; et Dream Collider s’est concentré sur le rôle de l'utilisateur comme acteur live d’un récit à perspectives multiples se déroulant entre les espaces physiques et virtuels.

À la fin du projet, un livre sur les E/M/D/L sera publié, comprenant des contributions par les participants ainsi que par des chercheurs internationaux éminents se spécialisant sur le thème de l'immersion en arts.

- ISEA2015 Panel Paper. EMDL European Mobile Dome Lab for Artistic Research, Dimitris Charitos, Martin Kusch, Mike Phillips, Marie-Claude Poulin and Ruth Schnell.

 

Liminal Spaces:
Nous sommes constitués de couches, membranes, tissus, peaux, et surfaces, non seulement physiques mais d’histoires, de traditions, d’images, de paroles : des strates de sensations et accumulations de signifiants. Comment donner de la cohérence, quelles sont les stratégies de subjectivation de tant de matériaux hétérogènes? Comment faire pour les faire respirer? Comment faire bouger leurs lignes? Comment habiter le seuil intermédiaire entre deux états, sur le fil des conditions, à la limite des régions; le transitoire, l’indéterminé. Abritant des couches de performance, d’images et d’interactivité, de son et de texte, le dôme devient la membrane intermédiaire entre l'intérieur et l'extérieur, explorant les confins des espaces palpables.

Créateurs de Liminal Spaces: Digital Art Department, Vienne, Autriche / kondition pluriel, Montréal, Canada / Trans-Media Akademie, Dresde, Allemagne. Participants/Collaborateurs: David Campbell, Carla Chan, Matthias Härtig, Johannes Hucek, Martin Kusch, Marilou Lépine, Armando Menicacci, Marie-Claude Poulin, Audrey Rochette, Ruth Schnell, Alexandre St-Onge, Nikola Tasic.

Coorganisateurs et partenaires:

Département d’arts numériques /Université des Arts Appliqués Vienne [Autriche]

i-DAT (Institute of Digital Art and Technology) /Plymouth University [RU]

Trans-Media-Academy Hellerau /CYNETART festival, Dresde [Allemagne]

National and Kapodistrian University of Athens [Greece]

Société des arts technologiques [SAT], Montréal [Canada]

kondition pluriel, Montréal [Canada]

LANTISS /Université Laval, Quebec City [Canada]

E/M/D/L a bénéficié du soutien de: European Commission / Culture Programme.