Digital Accidents (2012-2015)

Digital Accidents est une série de douze objets produits en impression 3D manufacturées, en plâtre polymère additif. Deuxièmes et troisièmes objets de cette série, Inevitable Beauty (2012) et Compulsive Commodity (2013) affectent la réalité à une boucle de feeback défectueuse notoire, évoquant l’interrelation entre les objets réels et leur contrepartie 3D dans l’espace virtuel. L’objet Inevitable Beauty est une reproduction réaliste à l’échelle, d’un wagon du métro de New York, un train qui est, dans sa forme altérée, figé dans le temps. La chose qui a été fabriquée donne l’impression d’avoir été assujettie à un maelstrom temporel – impliqué dans un accident avec le temps. L’autre objet, Compulsive Commodity, un camion ornementé produit par la multinationale Tata Motors (comme on en voit sur les routes de l’inde), se présente dans sa nouvelle forme avec une structure matérielle altérée, son châssis transformé en une carcasse semi-transparente, comme si elle était dévorée par un virus, ou comme si un accident organique l’avait assiégé. Les deux modèles sont des représentations virtuelles correspondant aux originaux jusqu’au plus petit détail, acquises et téléchargées à partir de TurboSquid, une des banques de données en ligne dominantes dans le marché de la modélisation 3D. Ces deux objets – un train, métaphore du 19ième siècle pour la vitesse et la puissance, et un véhicule motorisé (sur-)utilisé, métaphore pour la liberté individuelle – sont maintenant exposés dans le contexte du cube blanc de l’espace de la galerie. Acquérables et exposés à la perception de l’observateur, ils trônent ici, et deviennent objets du désir d’une valeur de collection. Mise-en-scène de notre rapport fétichiste à l’objet d’art, de notre fascination pour le spectacle et de notre attitude voyeuse envers les catastrophes imminentes, le projet Digital Accidents explore des technologies numériques émergentes et des aspects de notre culture numérique.

Coproduction avec l’Université des arts appliqués de Vienne, Autriche.

Diffusion, Inevitable Beauty: Mai-juin 2012, Galerie Lisi Haemmerle, Bregenz, Autriche, Sept. 2012, VIENNAFAIR, Vienne, en Autriche.

Diffusion, Inevitable Beauty et Compulsive Commodity, Exposition Artists in Multifunctions, 9 au 19 février 2013, Lalit Kala Academy, New Delhi, en Inde.

Diffusion, Inevitable Beauty et Compulsive Commodity, Exposition bits & pieces durant "Art Moscow", 17 septembre au 1er octobre 2013, House of Central Artists, Moscou, en Russie.