[In code] (2012)

Sous le regard dissecteur du public, deux performeuses affairées à une série de tâches et d’opérations subjectives sont éclipsées par une invasion d’organismes artificiels.
[In code] incorpore les principes de pratiques somatiques fondées sur la relation corps-esprit comme fil conducteur pour la chorégraphie et la visualisation numérique. Cette pièce met en scène une performance de danse et médias avec deux interprètes, d’une durée de 45 minutes. Les spectateurs sont assis des deux côtés de la scène. Les sièges sont surélevés de plusieurs mètres et offrent ainsi une vue en contreplongée.

Dans [In code], des êtres humains sont occultés par des êtres non organiques, la vie naturelle cède à la vie artificielle. Ces organismes virtuels, ou agents numériques, sont créés à partir du pur matériau de présentation de l’information numérique : le pixel. Entités graphiques dotées de leur propre "comportement génétique", ces agents sont engendrés à partir d’un processus de visualisation générative inspiré de l'intelligence artificielle. La recherche chorégraphique a été réalisée en collaboration avec des spécialistes de deux pratiques somatiques reconnues, Alexander Technique et Body-Mind Centering. L’objectif était de définir une série d’instructions performatives incorporant certains principes somatiques et de les mettre en relation avec un environnement numérique codé et autonome.

Cette création a été initiée afin d’explorer la performance physique et numérique à partir d’un angle différent, soit la relation entre vie naturelle et vie artificielle et la transformation de notre vision du corps en ce sens. Les spectateurs sont délibérément exposés à des durées soutenues et à des stimulations sensorielles surprenantes. Ils sont amenés à réfléchir et à auto-observer leur façon de regarder. S’ils s’abandonnent à l’expérience, ils voient leurs sensations devenir des pensées, l’acte de percevoir devenir un acte d’intelligence et le processus de voir se transformer en un acte créatif.

Coproduction avec HZT, M.A.P.S. et Deutscher Bühnenverein

Diffusion : Première en Juin 2012, à Ufer Studios, à Berlin, en Allemagne