//presence./.techno./.labo.// (2003)

Dans l’exploration //.présence./.techno./.labo.// (2003), dix jeunes danseurs ainsi que les musiciens Scott Monteigh (deadbeat) et Mathieu St-Arnaud se sont joints à kondition pluriel afin de générer des propositions artistiques spontanées créées lors d’une résidence de dix jours à Tangente, à Montréal. Cette recherche interdisciplinaire, où les liens entre les éléments prédominent sur les éléments eux-mêmes, exploite l’image et le son manipulés en temps réel. Sur scène, les différents artistes sont liés entre eux par le même type de protocole de communication que celui de l’internet. Chacune de leurs actions influence celles des autres en temps réel. Les règles sont dictées par la boucle, la transformation (process) et la rétroaction (feedback). Comment un corps en mouvement peut-il se libérer de son identité de corps en mouvement ? Peut-être en devenant un son… Comment un son peut-il s’affranchir de sa nature de son ? En se convertissant en image ?

//presence./.techno./.labo.// est une coproduction de Tangente, à Montréal, où la pièce a aussi été présentée en 2003.