recombinant - the techn(o)rganic body (2003/04)

recombinant est une œuvre sur les thèmes contradictoires de la fragmentation et de la connectivité. Elle mêle art conceptuel, improvisation et composition, textures et structures.

Elle repose sur un ensemble de paramètres et de règles visant à engendrer un environnement interactif. Dans cette installation, un artiste visuel, un artiste sonore, un éclairagiste et deux performeurs qui portent des capteurs de mouvement, performent et improvisent durant cinquante minutes au milieu d’une centaine de spectateurs. Ceux-ci entrent dans un lieu ouvert, où ils peuvent circuler librement, tels les visiteurs d’une installation. Les performeurs sont déjà en interaction avec les images et les sons. Leurs mouvements et leurs voix révèlent et transforment l’invisible en visible. Leurs corps sont démembrés, disloqués; leurs identités sont transgressées, leurs mémoires sont effacées. En manipulant quatre surfaces de projection mobiles, courbes et angulaires, opaques et translucides, les performeurs reconfigurent sans cesse l’espace de jeu. Ces manipulations révèlent un ensemble de constructions architecturales changeantes, qui appellent les spectateurs à se déplacer. Chemin faisant, Ils découvrent des antichambres virtuelles où le présent, le passé, le réel et l’imaginaire sont confondus. Ils accèdent ainsi à une multiplicité de points de vue, de transparences, de couches d’images et de sons. Les corps des performeurs deviennent multiples; ils se reflètent dans des extensions mécaniques, mais aussi médiatiques. Ils forment un réseau, une sorte de machine vivante dépassant ses propres limites et ayant des résonances dans d’autres lieux. Ils sont confrontés avec leur double. Ils deviennent les pivots d’une machine à organiser le temps et participent à la mise en place d’un système auto-poétique.

La création de cette pièce a été marquée artistiquement par une attention particulière portée à la reconfiguration perpétuelle de l’espace scénique en relation aux mouvements et déplacements des spectateurs. Cette situation d’alternance de déplacements et de cohabitation physique entre performeurs et spectateurs a donné matière à ce qu’on pourrait appeler la sociologie/chorégraphie des foules.
-----

Conception et direction artistique: Martin Kusch et Marie-Claude Poulin / Chorégraphie: Marie-Claude Poulin / Environnement médiatique: Martin Kusch / Environnement sonore: Alexandre St-Onge / Installation: Martin Kusch en collaboration avec Louis-Philippe St-Arnault / Performance: Catherine Tardif and Martin Bélanger / Programmation: Alexandre Burton / Développement de senseurs: Johan Versteegh et Glenn Silver (Technology Playgroup)

recombinant est une coproduction avec le Banff New Media Institute à Banff, le Centre ZKM pour les arts et médias à Karlsruhe, la Fondation Jean-Pierre Perreault, les Maisons de la culture Mercier et Mont-Royal et l'Agora de la danse, à Montréal.

L’œuvre a été présentée en 2004/2005 au FRAME - Festival à Porto, au Centre ZKM pour les arts et médias à Karlsruhe, à Transcodex II à Gênes, au Mois Multi à Québec, au Festival particules à Genève, dans les Maisons de la Culture Plateau Mont-Royal, Notre Dame de Grâce et Frontenac et à l'Agora de la danse, à Montréal.